salaires minima

Accord du 5 mars 2015 relatif aux salaires minima pour l’année 2015

Article 1er

Les organisations professionnelles d’employeurs et les organisations syndicales de salariés représentatives pour la branche de l’optique-lunetterie de détail conviennent de supprimer les salaires minima applicables aux coefficients 150, 170, 190, 200 et 240 de la grille salariale.

Ainsi, à compter de la date d’entrée en vigueur du présent accord, les salariés classés au coefficient 150 bénéficient du salaire minimum applicable au coefficient 160 ; les salariés classés au coefficient 170 bénéficient du salaire minimum applicable au coefficient 180, les salariés classés au coefficient 190 bénéficient du salaire minimum applicable au coefficient 195, les salariés classés au coefficient 200 bénéficient du salaire minimum applicable au coefficient 210, et les salariés classés au coefficient 240 bénéficient du salaire minimum applicable au coefficient 250.

Article 2

Les organisations professionnelles d’employeurs et les organisations syndicales de salariés représentatives pour la branche de l’optique-lunetterie de détail ont adopté la grille salariale ci-dessous pour une base de 151,67 heures de travail mensuel.

 

(En euros)

Coefficient

Montant  

110

1 485

   

115

1 555

   

130

1 585

   

140

1 645

   

160

1 650

   

180

1 660

   

195

1 715

   

210

1 845

   

220

1 920

   

230

1 945

   

250

2 150

   

280

2 305

   

300

2 560

   

330

2 715

   

350

2 970

   
380

3 170

   

Article 3

Les majorations pour diplômes prévues par la convention collective de l’optique lunetterie de détail sont supprimées. Elles ont été intégrées dans les salaires minima fixés à l’article 2 du présent accord.

Ainsi, à compter de la date d’entrée en vigueur du présent accord, aucune majoration pour diplôme ne sera due.

Article 4

Cet accord sera applicable à compter du premier jour du mois civil suivant la publication au Journal officiel de l’arrêté ministériel portant extension de celui-ci.

Le présent accord est établi en suffisamment d’exemplaires pour qu’un original soit notifié, conformément aux dispositions de l’article L. 2231-5 du code du travail à chaque organisation représentative à l’issue du délai de signature fixé du vendredi 6 mars 2015 au vendredi 20 mars 2015 inclus.

A l’expiration du délai d’opposition de 15 jours, qui court à compter de la date la plus tardive de réception notifiant cet accord, il sera déposé, par la partie la plus diligente, en deux exemplaires, dont une version sur papier signée des parties et une version sur support électronique, auprès des services centraux du ministère du travail.

Les parties signataires sont convenues de demander l’extension du présent accord simultanément au dépôt de l’accord.